Méditation pour ce vendredi 27-11-2020

Textes : (Apocalypse 20, 1-4. 11-21, 2);          Ps 83 (84) ;                              Lc21, 29-33

Frères et Sœurs,

Encore une fois dans ce contexte de fin d’année, le Christ nous invite à nous poser des questions essentielles. Jésus prend comparaison sur un phénomène de la nature que nous connaissons et comprenons tous ; à savoir l’avènement de l’été. Les signes  annonciateurs de l’été sont visibles à quiconque reste vigilant.  Lorsque l’hiver se fait parfois long et lourd à vivre, le Seigneur nous rappelle que le printemps, puis l’été finissent par arriver. Autrement dit lorsque les événements de la vie nous paraissent lourds à porter ; lorsque nous sommes parfois blasés, il y a toujours au bout un avenir radieux possible.  « Amen, je vous le dis : cette génération ne passera pas sans que tout cela n’arrive. Le ciel et la terre passeront, mes paroles ne passeront pas ».

La parole de Jésus demeure ainsi une lumière qui entretient notre espérance que le Christ reviendra. L’écoute de sa parole nous fait découvrir profondément l’amour de Dieu pour nous et pour les autres. Alors une joie nouvelle apparaît. Elle change notre vie et nous donne un autre regard sur le monde. Il s’ensuit un désir de partager des histoires de cette bonne nouvelle aux autres.

En nous donnant l’image du figuier à travers ses bourgeons, le Christ nous invite à découvrir dans notre vie les différents signes de sa présence parce qu’Il est toujours là même quand nous pensons qu’il nous a livrés à nous-mêmes.

Quels sont donc ces bourgeons, ces signes au milieu de l’obscurité qui annoncent l’arrivée de la libération ? Je vous partage cette réflexion qui cadre avec le temps que nous traversons :

  • COVID-19

Souvent faite de bonheur et de joies, l’expérience humaine peut également impliquer des souffrances, de l’abandon ou de la solitude. Ces réalités sont connues de nous tous. Cependant, lorsque nous sommes en plein milieu de ces événements imprévus, nous avons l’impression d’être seuls.

Nous pouvons facilement oublier que d’autres ont vécu des situations semblables et qu’ils ont prié et même survécu. Rappelons-nous que Dieu est proche de nous à tout instant. Nous pouvons lui apporter tout cela dans la prière : émotions, sentiments, peurs, tout notre être.

L’éventualité d’une crise comme nous vivons avec le COVID-19 peut être accablante et effrayante. Prions pour arriver à croire profondément que Dieu est avec nous jusque dans cette calamité.

(tiré de ‘Isolation’ Retreat, Brendan McManus SJ et Jim Deeds)    http://www.sacredspace.ie

Terminons par cette prière : Dieu créateur et maître de toutes choses, regarde-nous, et pour que nous ressentions l’effet de ton amour, accorde-nous de te servir avec un cœur sans partage. Par Jésus Christ…… – Amen.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s