Trait d’Union « confinement » – 7 juin 2020 N°7

Pour notre septième rencontre via le Trait d’Union ‘’confinement’’,

Marie-Anne, notre rédactrice fidèle, nous partage son vécu durant cette période du

« restez chez vous, soyez prudents, prenez soin de vous et des autres ! ».

Quand on est seule, on est seule… Quand on est… comment dit-on… « une personne  à risque » et qu’un virus agressif tourne autour de vous avec la ferme intention de vous attaquer et même de vous tuer, on reste chez soi. Seule. 

D’ailleurs, dehors il n’y a plus rien. Vous faisiez des interviews pour inviter vos auditeurs au spectacle… il n’y a plus de spectacles. Vous y alliez même plus d’une fois par semaine, au spectacle. Avec une amie. Plus rien. La pratique religieuse était une des choses les plus importantes dans votre vie. Fini. Plus d’offices, plus de réunions. Juste la messe du dimanche à la télévision, dans un studio ou une église vide. C’est la Semaine Sainte ? Heureusement, il y a KTO… Et vous pleurez en solitaire devant votre poste, en couvant les œufs que vous destinez à vos petits enfants. Mais il reste la lecture ! Heureusement, vous aimez lire. La preuve, ces articles que vous distillez au fil des numéros du Trait d’union. 

Donc, évidemment, j’ai fait des réserves ! Et vous en profiterez au fil du temps. Parce que, bien-sûr, il s’agit souvent de beaux livres qui aident à s’approcher de Dieu. Il y en d’autres aussi. Vous ai-je dis que j’adore les chats dont trois spécimens à domicile m’ont bien aidée à surmonter cette crise ? J’ai donc aussi lu des livres qui leur donnent la parole.

Mais là, je veux vous parler d’un livre prêté par une voisine. Avantage du confinement : on rencontre un peu plus les voisins …faut bien relever le courrier et sortir la poubelle ! Cette voisine donc savait que, à son grand étonnement, j’avais été longtemps catéchiste. Je ne dois pas avoir la tête à ça! Elle a donc engagé la conversation sur la religion, en me parlant d’un livre qu’elle avait achevé « Le secret de l’abbé Saunière », de Jean-Michel Thibaux. Elle me l’a prêté pour savoir ce que j’en pensais. Et j’ai découvert qu’en fait, je connaissais cette histoire, une histoire vraie et pleine d’invraisemblances qui se déroule à la fin du XIXème siècle à partir de Rennes-le-Château, en France. Une histoire qui est toute proche du « Da Vinci Code » porté au cinéma par Tom Hanks et Audrey Tautou qui est en quelque sorte l’héritière de cet étrange personnage. Une histoire liée au Prieuré de Sion. Je l’ai lue jusqu’au bout mais je ne vais pas vous en faire la publicité. Comme je l’ai dit à ma voisine, ce n’est pas du tout ma façon de vivre ma Foi. Ce personnage est pour moi le contraire d’un héros, d’un « bon » prêtre, d’un croyant. Mais au moins, cette histoire m’a permis d’échanger avec  ma voisine, de parler avec elle de religion, et d’autres livres. Elle vient de m’envoyer un message: « Tu m’as redonné l’envie de lire ». Finalement, le confinement, ce n’est pas si mal…

A bientôt pour d’autres partages…

Marie-Anne Clairembourg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s