Méditation du 4 juin 2020

Textes de la célébration : 2 Tm 2, 8-15 ; Ps 24, 4-5ab,8-9, 10.14 ; Mc 12, 28b-34.
Les pauvres juifs, ils ont 613 interdits et commandements à respecter… !!! Ils en ont tellement qu’un scribe vient interroger Jésus et Lui demande s’Il n’a pas un « truc » pour aller directement à l’essentiel et ne pas se perdre dans le dédale des préceptes. Merci Scribe d’avoir posé cette question à Jésus. Ainsi grâce à toi, nous pouvons nous focaliser sur l’essentiel de notre vie de foi, de notre vie.
Et la réponse de Jésus, nous la connaissons par cœur ! Enfin presque… Relisons calmement ce passage.
« Voici le premier : Écoute, Israël. » La première chose : Écoute ! Ne te lance pas dans une pratique effrénée de 613 préceptes, mais écoute ! Pas plus évident pour nous, dans une société où tout fait du bruit et cours. D’ailleurs le déconfinement peut faire peur. J’ai l’impression que tout recommence à courir et faire beaucoup de bruits, comme avant. Alors oui, « Écoute ! » !
« Le Seigneur notre Dieu est l’unique Seigneur. » N’avoir que Dieu comme dieu ? Lui Le centre de ma vie ? Mais alors : ma famille ? mes passions ? mes amis ? mon travail ? mes loisirs ? Le stress de gagner suffisamment d’argent pour vivre ?… Le Seigneur va m’empêcher de vivre si je le met au centre ! Pas si sûr et même ce sera tout le contraire : Il peut justement m’aider à vivre plus sereinement ma relation avec tout ce qui me préoccupe et discerner l’essentiel de l’accessoire.
« Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, âme, esprit et force… » Tout est en lien et en relation d’Amour avec Lui, TOUT ! Quelle exigence ! Ou quelle belle folie l’Amour, non ? (Cf le dicton : quand on aime on ne compte pas) Et Jésus en disant cela, Il l’a vécu jusqu’à l’extrême dans Sa chair. Ce n’est pas une parole sans fondement, Il est allé jusqu’à la croix. 
« Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » Et là, j’oublie souvent « comme toi-même ». Je passe vite sur ce passage… M’aimer moi-même ? Comment faire ? Il y a tant de choses qui ne vont pas chez moi et que je ne parviens pas à aimer… Et pourtant, comment accepter et aimer les autres si je ne suis pas capable de le faire pour moi ?
Ainsi, Jésus nous parle d’Amour trinitaire, en 3 dimensions : Dieu, les autres et soi-même. Le tout conditionné par une écoute attentive de Dieu, des autres et de soi-même.
Et Scribe de reformuler : cet Amour est bien plus important que toute offrande d’holocaustes et de sacrifices. Tout est une question d’Amour, d’offrande de soi-même à Dieu et aux autres.
Proposition de prière : 
Seigneur apprends-moi à aimer comme Toi Tu nous aimes…

Vincent della Faille
Curé de la Paroisse Saint Nicolas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s