Méditation pour ce mercredi 06 mai 2020

Textes : Ac12, 24-13,5 ; Ps66 ; Jn12, 44-50

L’extrait de l’évangile qui nous est proposé pour méditation est un cri pour que tout le monde entende, pour que tout le monde soit touché, au moins par le son et si possible en profondeur. En effet, c’est le dernier enseignement public. Après, il va s’occuper de ses disciples comme pour terminer un programme avant que « la catastrophe ne s’abatte sur lui » (la crucifixion).

Cet enseignement est comme un résumé de tout ce qu’il avait déjà dit :

  • Pourquoi il faut croire en lui : « Celui qui croit en moi, ne croit pas en moi, mais en celui qui m’a envoyé » et comment voir celui l’a envoyé, Dieu le Père : « celui qui me voit, voit celui qui m’a envoyé ».
  • Quelle est son identité : « lumière du monde ».
  • La raison pour laquelle il a été envoyé : « pour que celui qui croit en lui ne demeure pas dans les ténèbres ».
  • Les conséquences pour celui qui ne reste pas fidèle à ses paroles : « un juge le jugera, c’est la parole-même qu’il a prononcée.
  • L’auteur de la mission : Le Père
  • La force de ce message : un commandement qui est vie éternelle
  • Son contenu et la manière de communiquer : ce que je dois dire et déclarer et comme le Père me l’a dit.

Personne ne pourra donc dire qu’il n’a pas entendu le message, son auteur, son importance, ses répercussions ainsi que la manière dont il a été formulé parce que le messager a affirmé avec force (a crié) et il était le reflet de Dieu le Père.

Chacun est dès lors devant ses responsabilités sans aucune excuse si au jour du jugement il est exclu de la vie éternelle à cause du rejet du message de vie qu’il n’a pas voulu recevoir.

Accueillir les paroles de Jésus, l’envoyé du Père, voilà ce qui nous est proposé. Donnons-nous l’attention nécessaire à cette offre ou sommes-nous préoccupés par d’autres choses que nous jugeons plus importantes comme la course derrière l’argent, la grâce matinée, le sport, etc.

Puisque le but des paroles de Jésus est clair : quitter le monde des ténèbres et obtenir la vie éternelle ; prenons-nous assez conscience de ce que veut dire la vie éternelle ? Ou alors sommesnous comme le jeune homme riche qui demande à Jésus ce qu’il doit faire pour avoir la vie éternelle, mais qui est bloqué par ses richesses ?

Le pape François a souligné hier les empêchements qui peuvent bloquer ceux qui veulent suivre Jésus : les richesses, la rigidité du cœur, la fatigue qui nous entrave, le cléricalisme et l’esprit du monde.

Dans ces moments où toutes ces choses font obstacle à notre adhésion aux paroles de Jésus, invoquons l’Esprit-Saint qui libère les cœurs et dispose à discerner le plus important dans la vie.

Amen.

Abbé Emile Mbazumutima
Vicaire à la paroisse Saint Nicolas de la Hulpe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s