Méditation du jeudi 7 mai 2020

Textes de la célébration : Ac 13, 13-25 ; Ps 88, 2-3, 21-22, 25.27 ; Jn 13, 16-20.
« Amen, amen, je vous le dis : si quelqu’un reçoit celui que j’envoie, il me reçoit moi-même ; et celui qui me reçoit, reçoit Celui qui m’a envoyé. » Ne l’oublions pas, Jésus partage cela avec ses disciples juste après le lavement des pieds.
Incroyable non ? Je peux recevoir Dieu Lui-même dans ma vie, alors que je ne suis pas dans le cadre de la célébration d’un sacrement (lieu privilégier de Sa Présence). 
« Si quelqu’un reçoit celui que j’envoie… » Mais si je réfléchit, en ce temps de confinement je suis en mesure d’accueillir Ses envoyés. Et même peut-être plus qualitativement qu’en temps normal. De fait habituellement je cours d’une activité à une autre, au risque de ne « rencontrer » plus personne… Maintenant, par le confinement imposé, les rencontres avec les autres diminuent quantitativement. Aujourd’hui, dans l’évangile Jésus me dit que si je reçois celui qu’Il m’envoie, non seulement je L’accueille Lui (Jésus), mais j’accueille aussi Le Père. Incroyable, non ? 
Quelles sont parmi les personnes que je rencontre maintenant, celles qui seraient envoyées par Lui ? Et si chacune d’elles étaient envoyées ? Et s’Il me parlait à travers chaque sœur, chaque frère ? 
Voilà mon Pain de ce jour ! En « relisant » un peu mes contacts de ces derniers jours : tel échange téléphonique ; cette rencontre dans une rue de La Hulpe ; tel sourire partagé ; tel petit colis déposé devant la porte de la cure ; ce mail reçu ; telle remarque reçue ; l’homélie du pape François ; … 
Et donc, quelle nourriture quotidienne venue de Celui qui est tous les jours avec nous jusqu’à la fin des temps ! 
Et je ne cesse de le redire, mais est-ce qu’Il ne m’envoie pas aussi la nature ? Elle nous nourrit également : la beauté de tout notre environnement immédiat, la flore et la faune explose dans tous les sens (les fleurs, les arbres, les oiseaux, …), la lune nous éclaire bien cette nuit (et nous empêche de dormir ;-)), … 
Merci Père de souhaiter faire Ta demeure en chacune de nos vies.
Proposition de prière : 
Oui, Père, donne-moi de recevoir et de goûter Le Pain que Tu me donnes aujourd’hui et maintenant. Il est ma nourriture pour grandir dans Ton Amour pour mes sœurs et frères qui souffrent davantage en ces temps difficiles…

Vincent della Faille

Curé de la Paroisse Saint Nicolas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s