Méditation pour ce Mardi 17-11-2020

Textes : (Apocalypse 3, 1-6. 14-22);                           Ps14 (15) ;                              Lc19, 1-10

Évangile selon saint Luc 19, 1-10

Jésus traversait la ville de Jéricho. Or, il y avait un homme du nom de Zachée; il était le chef des collecteurs d’impôts, et c’était quelqu’un de riche. Il cherchait à voir qui était Jésus, mais il n’y arrivait pas à cause de la foule, car il était de petite taille. Il courut donc en avant et grimpa sur un sycomore pour voir Jésus qui devait passer par là. Arrivé à cet endroit, Jésus leva les yeux et l’interpella: «Zachée, descends vite: aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison». Vite, il descendit, et reçut Jésus avec joie. 

Voyant cela, tous récriminaient: «Il est allé loger chez un pécheur». Mais Zachée, s’avançant, dit au Seigneur: «Voilà, Seigneur: je fais don aux pauvres de la moitié de mes biens, et si j’ai fait du tort à quelqu’un, je vais lui rendre quatre fois plus». Alors Jésus dit à son sujet: «Aujourd’hui, le salut est arrivé pour cette maison, car lui aussi est un fils d’Abraham. En effet, le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu».

Frères et Sœurs,

Après avoir rejoint l’aveugle de Jéricho dans sa pauvreté, dans son éloignement pour le relever et le guérir; Jésus rejoint aujourd’hui un autre homme de Jéricho à savoir le riche Zachée, collecteur d’impôts de par sa profession.

Les collecteurs d’impôts étaient considérés comme des « collabos » du pouvoir d’occupation. Ils étaient de ce point de vue détestés par leurs concitoyens. Ensuite, ils étaient aussi des malhonnêtes reconnus et étiquetés pécheurs par toute leur société. Il leur arrivait de payer l’impôt au pouvoir romain et de se faire rembourser avec intérêt sur le dos des pauvres contribuables. Nous pouvons imaginer l’arbitraire de ce système.

Zachée, tout comme l’aveugle, a déjà entendu parler de Jésus dans le bien. Zachée ne s’enferme pas dans son opulence. A l’annonce de la visite de Jésus dans sa ville, il s’est certainement posé plusieurs questions : puis-je rencontrer Jésus et comment ?  Que va-t-il changer de ma vie ? Après ma rencontre avec Lui comment vais-je affronter le regard non seulement de mes subalternes collecteurs mais aussi celui des autres que j’ai spoliés ?

Face à ce qui pouvait être comme blocage, Zachée ne s’est pas retenu. Son seul était souhait de voir, même de loin, qui était Jésus dont  il a tellement entendu parler. Pour y parvenir, conscient de sa petite taille devant cette foule, il choisit de grimper sur l’arbre. On peut dire que Zachée s’est donné le moyen de réaliser son souhait. Il s’est bougé et même bousculé. Et alors lorsqu’on se bouge et bouscule pour Dieu, Il ne nous rate pas. Voilà pourquoi du milieu de cette foule, Il aperçoit Zachée et comble sa soif de le rencontrer en s’invitant chez lui.

Encore une fois, Dieu nous rejoint tous pour nous combler au-delà de nos attentes.

Nous sommes tous un peu comme Zachée. Nous cherchons à rencontrer Dieu mais seulement dans la discrétion et bien loin du regard des autres qui pourraient nous déranger. Sommes-nous prêts à braver tous les regards et tous les jugements pour faire la rencontre vraie avec notre Dieu. «Aujourd’hui, le salut est arrivé pour cette maison, car lui aussi est un fils d’Abraham ».

Zachée laisse Jésus rentrer dans sa maison et dans son cœur, même en se sentant indigne d’une telle visite. Chez lui, la conversion est totale: il commence par renoncer à l’ambition des richesses, il continue par le partage de ses biens et finit en prenant la résolution de faire justice en corrigeant ses erreurs du passé. Peut-être que Jésus me demande depuis longtemps de faire de même, mais je ne veux pas l’écouter et je fais la sourde oreille; j’ai besoin de me convertir.

Aujourd’hui en la fête de Sainte Élisabeth de Hongrie, terminons avec cette prière : Dieu qui a donné à Sainte Élisabeth de Hongrie de reconnaître et de vénérer le Christ dans les pauvres, accorde-nous de servir avec une inépuisable charité ceux qui sont dans le besoin et l’affliction. Par Jésus Christ……. 

François Kabundji

Curé Saint- Nicolas La Hulpe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s