Méditation du Mardi 28 avril 2020

Textes de la célébration : Ac 7, 51–8,1a ; Ps 30, 3…20 ; Jn 6, 30-35.
« Quel signe vas-Tu accomplir pour que nous puissions le voir, et Te croire ? » Sincèrement, au fond de mon cœur, n’ai-je pas la même question ? Nous sommes pris entre l’envie de certitude et la beauté de la confiance et de la foi… 

Dans mes relations (familiales, de cœur, d’amitiés, de travail, …), parfois l’envie ne me vient-elle pas de souhaiter que tout cela se passe avec des preuves concrètes pour éviter que l’autre ne me fasse défaut ? 

Pas facile d’évoluer sans savoir, sans maîtriser le tout de la relation. Et pourtant, n’est-ce pas magique, ou plutôt magnifique, de se laisser déplacer par Amour ? Je pense par exemple aux parents avec leurs enfants. Dès la plus petite enfance, ils ne maîtrisent au fond pas grand-chose de leurs progénitures (santé, humeur, goûts, caractère, …) Oui, pour certaines choses ils peuvent l’influencer, mais dans la fond, l’autre reste toujours libre ! Accepter de ne pas maîtriser, me permet alors de voyager car l’a(A)utre va m’emmener là où je n’avais pas prévu d’aller. Ce qui n’est pas toujours rassurant, mais permet des surprises.

Alors avec Dieu, se sont toujours de belles surprises car Il m’aime.

En cette période de confinement, c’est très difficile pour moi, de ne plus vivre ce rassemblement communautaire de l’Eucharistie. Quelle soif de tenir à nouveau entre mes mains le pain vivant, Le Corps du Ressuscité et de vous Le partager ! Mais je découvre aussi comme c’est magnifique ce Chemin intérieur qu’Il me fait parcourir chaque jour avec Sa Parole d’Amour ; avec la messe quotidienne de notre pape François dans sa petite chapelle de la maison Ste Marthe ; avec ce monde qui nous entoure où la nature reprend un peu ses droits ; avec ses échanges téléphoniques ; avec ses partages de tranches de Vie … 

Voilà un Chemin que je ne maîtrise pas du tout, qui me déstabilise parfois, mais quelles découvertes ! Quel Pain venu du Ciel ! Évidemment pas comme je l’entendais, mais qui nourrit aussi ma Foi en Lui. Il est là et bien là ! Il me fait découvrir qu’Il ne communique pas seulement Son Amour à travers les sacrements, même s’ils sont et restent des lieux privilégier. Ce temps exceptionnel, où les sacrements ne sont plus célébrés en communauté, me permet aussi de me mettre en communion avec les nombreux chrétiens (d’Afrique, d’Asie, d’Amérique du Sud, des divers pays où sévit la persécution, …) qui n’ont accès que très rarement aux sacrements ! 

Rappelons-nous le dernier verset de l’évangile de Matthieu «  Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. » (Mt 28,20b) 

Dieu est bon pour moi, Il est bon pour nous tous. Alors soyons confiants, Il ne nous abandonne jamais, Il se donne toujours autant.

Proposition de prière : Notre Père qui est aux cieux,… donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour… Amen. »  Vincent della Faille Curé de la Paroisse Saint Nicolas
site : www.saintnicolaslahulpe.orgFacebook : https://www.facebook.com/SaintNicolasLaHulpe/rue des Combattants 21310 La HulpeTéléchargez le PDF.Facebook

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s