Avez-vous vu ?

Lunettes

Cela ne vous arrive-t-il jamais de chercher vos lunettes partout?
Personnellement, j’ai plusieurs paires, pour être sûr d’en avoir un peu partout et de ne jamais manquer de cet outil précieux qui me permet de lire plus facilement.
Sans elles, je bouge papier, livre, gsm dans tous les sens en essayant de déchiffrer ce qui y est inscrit. Vous imaginez bien, en fronçant les sourcils et en essayant de comprendre ce qui y est présenté. Il paraît que c’est normal, c’est l’âge ! Il paraît même que c’est la sagesse qui fait son œuvre…

A y réfléchir un petit peu, ces troubles de la vue peuvent être une belle parabole de notre relation à Dieu.
Est-ce si simple de voir et de distinguer la Présence aimante de Dieu dans notre vie de tous les jours? Besoin de lunettes?
Personnellement, en fonction de ma disposition personnelle, des événements du moment, des personnes rencontrées, du temps que j’octroie à l’Etre aimé, la reconnaissance des signes de Sa Présence peut vraiment varier.
Si je veux être très honnête, il y a des moments où ma vie se déroule qu’Il soit là, ou qu’Il ne soit pas là, peu importe… Je vis bien ce que je dois vivre, et donc pas besoin de lunettes spéciales pour reconnaître Sa présence. Au fond pas vraiment besoin de Lui. Aïe…
Heureusement, il y a aussi d’autres moments, où Sa Présence est presqu’une évidence, que je n’ai pas non plus besoin de chercher des signes. Il est là, point! Et je le remercie d’être là à mes côtés !

Mais évidemment, le plus souvent, ce sont tous les moments où les lunettes seraient indispensables. « Où es-Tu? Que fais-Tu? Montre-moi ce que je dois faire, ce que je dois dire. Ta Présence à mes côtés est indispensable et tu sembles loin, silencieux… Tu sais bien, cette personne que je vais rencontrer, cette réunion pas facile que je vais avoir, cet ami qui est si malade et qui a besoin d’aide et je ne sais pas quoi faire pour l’aider, cette célébration de funérailles qui risque d’être compliquée, … S’Il te plait, donne-moi un signe que tu n’es pas loin… » Voilà toutes des situations où de bonnes lunettes seraient les
bienvenues. Ne les ayant pas, j’ai beau bouger dans tous les sens faire les plus belles grimaces en espérant reconnaître Sa Présence, et sans ces lunettes, je me sens bien perdu!
Mais alors quelles sont ces lunettes? Où se les procurer? À quoi ressemblent-t-elles?
Ce serait si agréable de Le reconnaître immédiatement, il suffirait juste de mettre des lunettes un peu spéciales et je pourrais alors Le voir à l’œuvre. Tout ce à quoi je crois deviendrait alors une évidence.
« Dieu existe et je Le rencontre régulièrement! Quelle joie! »
Quelle joie? Pas si sûr… Quelle serait encore ma liberté dans cette relation si elle devient une évidence? Si tout ce que je dois dire et faire m’est dicté, quelle est encore ma liberté d’agir? La vie deviendrait alors une simple exécution de ce que Dieu veut pour moi.
En fait, je deviendrais un « robot » de Dieu.
Et ce n’est pas ce que la Bible me dit de Dieu. La bible me parle d’Alliance.
Alors, si je me tourne vers mon cœur profond, qu’est-ce qui est le plus important? Que
l’être aimé soit toujours visible à mes yeux, ou bien de savoir que je suis aimé et que même si je ne le vois pas, nous sommes en communion l’un avec l’autre?
Qu’a vécu Jésus? Son Père le voyait-il? D’après les évangiles, régulièrement Jésus se tournait vers Son Père dans la prière, mais Il ne parle jamais de vision de Son Père. Il cherchait à rester en communion avec Lui. D’ailleurs, n’a-t-Il pas dit : « Heureux ceux qui
croiront sans avoir vu! »
Alors, la question à se poser, n’est-elle pas « Comment faire pour être toujours plus en communion avec Le Père? ». Il m’aime, et je le constate par le plus grand signe de Son Amour pour moi, pour nous : la venue de Son Fils Jésus. Sa naissance à Bethléem dont nous allons faire mémoire dans quelques jours. N’est-ce pas Le signe? Dieu se fait si proche, si petit, si vulnérable, si pauvre!
Il est l’Emmanuel, Dieu avec nous.
Donc, bien plus que de rechercher des lunettes spéciales pour reconnaître les signes de Sa présence, est-ce que je prends le temps de grandir dans cette communion avec Celui qui vient à moi, qui est avec moi, et qui m’accompagne dans toutes les vicissitudes de ma vie.
Père, donne-moi Ton Esprit afin que chaque instant de ma vie soit une occasion de grandir dans cette Alliance d’Amour avec toi et avec tous mes frères et sœurs humains.

Merci Père! Merci l’Emmanuel! Merci Esprit!
Sainte et Joyeuse Fête de Noël !

Votre frère en Lui, Vincent

Jesus-crèche

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s